KleenUp-Vectoriel-Nouveau
Kleen'up, la poubelle
de poche qui sert aussi
de cendrier de poche
• biodégradable •
Retrouvez Kleen'up sur Facebook Retrouvez Kleen'up sur Twitter Abonnez-vous un flux RSS de Twitter La chaine vidéo d'Asity et de Kleen'up

Abonnez-vous
l'INFO-LETTRE
du Blog de Kleen'up

Entrez votre adresse email :


Kleen'up est une marque
et un modèle déposés
Pour toutes informations
adressez-vous à Asity - France

Écolo

AddThis Social Bookmark Button

Donnez du temps à la nature, devenez écovolontaire

Écovolontaire : définition.

"Accueil et soins d’animaux, suivi et protection d’espèces, entretien d’espaces naturels, écoconstruction, nettoyage de plages... Les activités sont variées et s’adresse à tous, sans compétences particulières."

ou, plus génériquement, "L'écovolontariat désigne toute action bénévole de terrain (dans la nature) dans un but de préservation de l'environnement, de protection ou de valorisation des espèces et des habitats naturels".

Cette activité, que certains d'entre nous pratiquent déjà et depuis parfois fort longtemps, s'organise, se structure, se développe au sein de "J'agis pour la nature .org". La Fondation Nicolat Hulot et l'association À Pas De Loup unissent leurs ressources pour offrir une plateforme permettant d'amplifier le phénomène, soutenir les initiatives et structures locales et sensibiliser tout un chacun, pour que l'homme devienne "acteur de la protection de la planète" et écocitoyen.

En savoir plus

 

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Le guide pratique des "allégations environnementales"

Les offres de produits « écologiques » sont de plus en plus nombreuses. L'environnement serait au centre des préoccupations et stratégies d'entrerpises — à moins qu'il ne s'agisse de "Marketing".

Devant le foisonnement des "déclarations" de verdure, les "allégations" comme les dénomme le Ministère de l'Écologie de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer, il fallait un guide pour s'y retrouver, informer les consommateurs et les professionnels.

« Ces allégations véhiculent en effet une image très positive du produit et de l’entreprise sans qu’il soit toujours possible, pour le consom- mateur, d’identifier et de mesurer l’effort réel accompli par le professionnel afin de réduire les impacts environnementaux de ses produits, voire de son activité.

Ce guide pratique des allégations environnementales a pour objet :
- de donner au consommateur des repères pour mieux comprendre ces termes et pour choisir, en toute connaissance de cause, les produits les plus respectueux de l’environnement.

- de sensibiliser les professionnels aux principes d’une communica- tion environnementale sincère et précise et d’accompagner les entreprises, en particulier les PME. »

Un guide simple, facile à la lire, court, accessible à tous, à télécharger.

Téléchargez le « Guide pratique des allégations environnementales »

 

 

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

beat-on-bins-batucada

Appel à la “BatucadaMob” le 20 novembre à partir de 11h

C’est avec une BatucadaMob géante que la SERD 2010 sera lancée à travers de nombreuses villes d’Europe. En tout cas, c’est ce qu’espèrent ses organisateurs, avec la version “on the street” (dans la rue) et “at school” (comprendre : avec des écoliers)

SERD est l’acronyme qui désigne la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets

La SERD 2010 se déroulera du samedi 20 au dimanche 28 novembre 2011 à travers toute l'Europe

Pourquoi une Semaine européenne ? Pour…>

  • Faire connaître les stratégies de réduction des déchets et la politique de l'Union européenne et de ses Etats membres

  • Promouvoir des actions durables de réduction des déchets à travers l’Europe

  • Mettre en évidence le travail accompli par les divers acteurs, à travers des exemples concrets de réduction des déchets

Par qui ? Par …

  • l’ADEME pour la France, soutenue par Life+, instrument financier créé par la Commission européenne et consacré exclusivement à la protection de l'environnement

  • des porteurs de projet : Administrations et Collectivités locales ou régionales, Associations locales, régionales ou nationales ou réseaux européens, Entreprises, Établissements scolaires et Autres acteurs (hôpitaux, maisons de repos, institutions culturelles, etc.)

En savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

gazouille-mascotte-ltsr-calaisis
Gazouille la Grenouille

À Calais, GAZOUILLE la grenouille, nommée mascotte de l'association "Guides-nature du Calaisis", défend son environnement.

L'association a investi les Terres Saint-Roch, un plan d’eau de près de 25 mille m2, ancienne gravière reconvertie, par la ville de Calais, en havre de la biodiversité accueillant de multiples variétés de plantes et d’arbres, d’oiseaux et de poissons.

GAZOUILLE la grenouille est le porte-parole de la faune et de la flore qui l’entoure afin que les enfants (et les adultes :-)) profitent de ce site dans le respect de la vie.

Écoutez son message :

“Il faut protéger ma mare, mon plan d'eau, pour que je puisse vivre librement car j'ai aussi besoin de m'y nourrir et c'est pour cela qu'il ne faut pas jeter de papiers, de bouteilles et d'autres déchets dans ma mare, sinon elle va être polluée et je ne pourrais donc plus vivre dans ce magnifique environnement. Il faut que tout le monde respecte mon habitation aussi bien dans ma mare que sur le gazon où j'adore sautiller au printemps et bronzer durant l'été.“

Mymy Gazouillette, Jimmy le Criket, Jojo la Fleur, Nestor le Castor sont de joyeux compères qui accompagnent Gazouille dans sa démarche pour la plus grande joie des petits et des grands.


Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

La Boucle des Deux Berges - Aménagement de promenades sur les berges de la seine et de l'Yonne - Vivre et Protéger la biodiversité
Le site du projet : "La Boucle des Deux Berges - Aménagement de promenades sur les berges de la seine et de l'Yonne - Vivre et Protéger la biodiversité"

La boucle des deux berges. Un projet d'aménagement de promenades sur 60 kilomètres, dans un environnement riche de biodiversité et d'histoire industrielle et fluviale, qui transmet la biodiversité pour mieux la protéger.

C’est totalement par hasard que nous sommes tombés sur le Projet de la Communauté de Communes des Deux Fleuves.

Logées au confluent de la Seine et de l’Yonne, les communes ont hérité d’un passé mélangé d'industrie, d’exploitation de gravières, de transport fluvial (minéral et céréale) et d’un site riche d’une faune et d’une flore exceptionnelles.

S’inscrivant dans l’action de l’association « Seine en Partage » dont l’objet principal est de « défendre, protéger et mettre en valeur la Seine et ses Rives dans le pourtour de la région “Ile-de-France” » la communauté de communes des deux fleuves a lancé un projet de revalorisation de son territoire naturel en créant la « Boucle des Deux Fleuves ».

Plan du parcours promenade de la Boucle des Deux Fleuves s'entendant sur plus de 30 kilomètres
Plan du parcours promenade de la Boucle des Deux Fleuves

Avec plus de 30 kilomètres de chemins de randonnées établis sur les anciens chemins de halage des deux fleuves, praticable à pied ou à vélo, la boucle sera allongée de 30 kilomètres supplémentaires en 2011.

10-panneaux-dinformation-nature-et-industrie

Les promeneurs seront guidés tout au long du parcours par des repères chaque 500 mètres et pourront découvrir les particularités de l’environnement des communes traversées sous la forme de 10 panneaux d’information :

  • les petits animaux semi-aquatiques
  • la carrière, ressource minérale
  • les écluses et les barrages
  • l’environnement, la symbiose (la durée de dégradation des déchets et petits déchets)
  • l’histoire des voies d’eau
  • les insectes du bord de l’eau
  • les oiseaux d’eau
  • les poissons blancs ou carnassiers
  • le silo à grains
  • la végétation aquatique

La Boucle des Deux Fleuves - Panneau sur la durée de dégradations des déchets et petits déchets
Panneau sur la durée de dégradations des déchets et petits déchets : AU FORMAT PDF GRAND FORMAT
Ici (enfin !) on parle des papiers de bonbon et de chewing-gums, pas que des mégots

Les travaux auront permis d’extraire 40 tonnes d’ordures des zones traversées, dont 23 tonnes de gravats et ferrailles et 9 tonnes de pneus (SIC).

Le projet, financé à 70% par la Région (Conseil Régional) et le reste par l’Agence des Espaces Verts, n’aura couté que 187 000 Euros. N’aura, si on les compare à ce que coûte un seul rond-point ou au revêtement de la place d’un village en pavés auto-bloquants.

Bravo ! Protéger la biodiversité, c’est aussi la rendre accessible pour la découvrir, car au fond, ne respecte-t-on pas mieux ce que l’on connait ?

Nombre de projets de cette nature ont vu ou verront le jour dans le cadre de l'action "Seine en Partage" ... à découvrir absolument.

Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Mantis - Veste réalisée à partir de laine mélangée avec de la fibre de mégots de cigarettes
Photo: Alexandra Guerrero


La designer chilienne Alexandra Guerrero a fait la drole d'expérience d'utiliser le matériau le plus improbable pour fabriquer des vêtements : les mégots de cigarette (en acétate de cellulose).

À première vue cela semble délirant ou bien ça ressemblerait à un titre racoleur, vous ne trouvez pas ? Mais le plus surprenant de cette initiative, c’est que les créations, réalisées avec ces mégots mélangés à de la laine, semblent tout à fait prometteuses.

Article original de Paula Alvarado, Buenos Aires (Argentine) : Recycled Cigarette Butts Clothing. No kidding! (Des vêtements en mégots recyclés. C’est pas une blague !)

Transformer de sales mégots de cigarettes en laine

Le projet Mantis a débuté alors que la designer Alexandra Guerrero préparait sa thèse. Consciente de l’énorme quantité de mégots de cigarettes disséminés un peu partout dans la ville de Santiago du Chili, elle s'est mis à réfléchir à ce qu'elle pourrait en faire et a abouti à une méthode pour mélanger les fibres des filtres de cigarette avec de la laine naturelle, créant un fil au style rustique qui peut être tricoté pour réaliser toutes sortes de vêtements.

Bien sûr, mettre des mégots de cigarettes en contact avec votre peau n’était pas seulement dégoutant mais également potentiellement dangereux. Avant de continuer son projet, Alexandra fit appel à une ingénieure environnementaliste, Corolina Leiva, pour conduire une étude destinée à déterminer la pureté du matériau après nettoyage des mégots. L’étude conclut que les filtres pouvaient être purifiés à 95%, ce qui, d’après la designer, signifiait que les mégots nettoyés étaient “propres” à l’utilisation.

Le processus de purification

Le processus de purification commence par le passage des mégots à l’autoclave (purification par vapeur saturée à haute-pression à 121° C). Les mégots sont ensuite lavés avec un solvant polaire(1), retournent alors à l’autoclave, puis sont rincés, séchés et finalement, déchiquetés pour créer un matériau comparable à de la laine. Les résidus liquides du processus sont cédés pour être testés en tant qu’insecticide biologique.

Mantis - Les mégots en cours de nettoyage (autoclave, solvant...)

Les mégots en cours de nettoyage (autoclave, solvant...)

 

Mantis - Les mégots après purification

Les filtres de cigarettes une fois purifiés par le processus d'Alexandra

 

Mantis - Le fil de "laine" réalisé à partir des mégots de cigarettes purifiés

Le fil de "laine" obtenu à partir des fibres des mégots de cigarettes nettoyés

 

Vêtements et Objets produits à partir de mégots de cigarettes recyclés


Alexandra a réalisé plusieurs créations à partir de son invention : une veste, un poncho, une robe et un chapeau. Elle a aussi réalisé un produit cosmétique de gommage en mélangeant le matériau, créé avec les mégots, avec du savon.

Le textile créé contient 20% de matériau issu du recyclage de filtres de cigarettes. 5.000 mégots ont été collectés par Alexandra directement dans les rues pour réaliser ses tests.

Cela n’est peut-être pas la solution pour traiter l’énorme problème que représentent les déchets de cigarettes (4,3 milliards de mégots sont jetés improprement chaque année ; ils ne se dégradent jamais complètement et commencent seulement à se dégrader au bout de 12 ans), mais c’est une bonne méthode pour faire prendre conscience de ce que l’on peut faire avec cet effroyable gâchis de matière.

(1) solvants polaires - cf. solvants (wikipédia)

Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Opération de ramassage de déchets en montagne 2010 de MOUNTAIN RIDERS
Le collectif de ramassage de déchets en montagne 2010, fédéré par Mountain Riders, s’est coltiné un grand nettoyage de printemps pour la 5ème année consécutive.
Il faut dire que la tâche est monstreuse car chaque année la saison d'hiver apporte ses foules d'amoureux de neige, de ski, de snowboard... mais avec elles aussi, des montagnes de déchets et petits déchets, abandonnés sur les pistes, sous les remontées mécaniques, aux abords des stations ...

En 2010, le collectif a oeuvré dans les Alpes du Nord (Isère, Savoie et Haute-Savoie, 68 stations) et du Sud (Alpes de Haute Provence, Hautes-Alpes et Alpes maritimes, 28 stations), les Pyrénées (22 stations), les Vosges et le Jura (18 stations), le Massif Central (4 stations) et aussi en Suisse, au Maroc, en Grande-Bretagne et en Autriche (28 stations à l’étranger).

Le site web dédié à l’opération a permis aux organisateurs locaux d’inscrire en ligne leurs spots de ramassage et aux internautes de s’inscrire au spot de leur choix.

Opération Ramassage en montagne 2010 - 2 enfants munis de sacs vacances propres sous un télésiège collectent les déchets jetés par les skieurs
2 enfants, munis de sacs poubelles "Vacances Propres", sous un télésiège, collectent les déchets jetés par les skieurs
Source : Mountain Riders

Le Bilan des ramassages

  • 168 spots, stations et autres lieux de pratique sportive en montagne — soit 110 de plus que l’année dernière — beaucoup sur les territoires de pistes de ski, le long des téléskis, sous les télésièges et les télécabines.
  • Un réseau d’organisateurs qui s’étoffe chaque année, comprenant offices de tourisme, mairies, associations, sociétés de remontées mécaniques, scolaires.
  • plus de 6 000 bénévoles ramasseurs
  • 65 tonnes de déchets collectés — soit 35 de plus que l’an dernier — triés par canettes, emballages plastiques, bouteilles, papiers, métaux, ferraille … et mégots
  • Déchets pour 44 % recyclables et pour 56 % non recyclables
  • Déchets à 62 % d’origine touristique et à 38 % d’origine professionnelle
Opération Ramassage en montagne 2010 - ramassage de mégots jetés par les skieurs sous les remontées mécaniques
Ramassage de mégots jetés par les skieurs sous les remontées mécaniques
Source : Mountain Riders

Opération Ramassage en montagne 2010 - Des sacs poubelles “Vacances Propres” bien remplis des déchets trouvés sur les pistes de ski
Des sacs poubelles “Vacances Propres” bien remplis des déchets trouvés sur les pistes de ski
Source : Mountain Riders

Les ressources mises en œuvre pour ces ramassages

  • 105 jours de travail salarié pour la gestion de l’opération, complétés de 180 jours de temps de volontaires et stagiaires de la part de Mountain Riders et des Organisateurs locaux, pour permettre l’équivalent de 3000 jours de ramassage de déchets réalisés par les Bénévoles
  • Une opération fortement soutenue par les 3 grands partenaires historiques (Fondation Nicolas Hulot, Fondation Villages Clubs du Soleil et la Fondation d'Entreprises Lafuma) et valorisée par des parrains (et marraine !), tous sportifs de haut niveau dans les activités de montagne, ski, surf, freeride, freestyle, randonnée, grimpe, escalade, … (Mathieu Crepel, Liv Sansoz, Arian Lemal, Polo Delerue, Thomas Diet).

Opération Ramassage en montagne 2010 - Une douzaine de bénévoles collectent les déchets jetés sur les pistes par les skieurs
Une douzaine de bénévoles collecte les déchets jetés sur les pistes par les skieurs
Source : Mountain Riders

Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Extrait du film d'annonce "L'odyssée Eau, Neige et Glace"

Les 16 et 17 septembre prochains, la Fondation “Eau, Neige et Glace” présente la 3ème édition de l’Odyssée du Flocon à la Vague, cette fois ci dans les Alpes.

10 équipes de 4 champions s’affronteront sur un parcours de 3000 mètres de dénivelé en suivant le parcours de l’eau du sommet enneigé de l’Aiguille du Midi (Mont Blanc) à Chamonix jusqu’au Lac d’Annecy.


Le principe est simple : Suivre l’eau par tous les moyens possibles et délivrer un message clair : « l’eau est notre bien commun ». Et pour que le message passe le plus largement possible, l’Odyssée sera partagée avec les écoles, les lycées, les universités, les entreprises et les collectivités territoriales (et plus largement tout le public)

C’est bien sûr le moment idéal pour rappeler que les déchets suivent le cycle de l’eau et, comme le dit Bernard Crepel, Président de l’association “Du flocon à la vague” : « nous avons aussi notre responsabilité, nous les montagnards, à partir du moment où l’on jette un déchet en montagne, même à 3000 mètres d’altitude, INEXORABLEMENT IL SE RETROUVE DANS L’OCÉAN ».

Film d'annonce, version complète

C’est autour d’un village exposition que les scolaires et, plus largement, les populations peuvent à la fois suivre l’événement et découvrir les enjeux de la protection des eaux douces, tant sur le plan de notre propre survie que de celles des espèces tant animales que végétales.

S’associant des célébrités sportives pour amplifier la portée du message, les précédentes éditions dans les Pyrénées (Pic du Midi - Anglet, puis Pic du Midi - Saint Jean de Luz) ont montré un réel dynamisme :

  • 55 sportifs de haut niveau,
  • 18 associations et fédérations sportives,
  • 3 000 élèves
  • 21 000 visiteurs


Et pour montrer l’exemple, cet événement éco-conçu a pris en charge la plantation de 400 arbres au Pérou pour compenser les Gaz à Effets de Serre générés par l’événement lui-même.

Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Testez votre empreinte écologique en ligne avec le WWF

La première bonne démarche de sensibilisation passe incontestablement par la prise de conscience de ce que chacun de nous pèse dans la problématique de préservation de notre environnement et de notre planète.

C'est fort de ce constat que WWF a mis en ligne déjà depuis quelques temps un site qui vous permet de calculer votre empreinte écologique. Nous l'avons testé. Eh bien, pour tout vous dire ... ça bouscule !

Vous allez faire le tour de vos habitudes alimentaires, d'habitation, de vacances, de chauffage, de déplacement... et vous allez découvrir combien de planètes terre vous consommez et quel rôle vous jouez dans le réchauffement climatique :-)

Bon courage !

Testez votre empreinte écologique en ligne


 

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button


source : http://il.youtube.com/user/musicforever33

On parle souvent du mégot et de ses 4,5 millions de tonnes jetés annuellement dans ... la nature, mais on parle peu des risques qu'il représente en matière de déclenchement d'incendie de forêt.

Étonnement, il semble que l'internet Français ne relaye pas (ou plus) ce type de dommage que peut causé l'objet. Pourtant, cette été, les forums américains, canadiens, australiens... étaient beaucoup plus causant sur le sujet, les incendies qu'ils ont causés, etc.

Cela signifie-t-il que nous, français, soyons à l'abri de ce type de risques ou que notre sens de la protection de l'environnement soit plus développé ? Non hélas, car sur tous les autres sujets, il semblerait que ce soit un peu pareil. Visiblement, nous étions en vacances (nous y reviendrons dans un prochain article).

Ce spot de sensibilisation, dont nous n'avons pas pu trouver les auteurs (n'hésitez pas à nous le faire savoir si vous avez une idée) met bien le rapport direct entre la nonchalance du geste et la conséquence. Il est simple et efficace, et son traitement est très style-internet.

S'il est important de signaler qu'un mégot peut produire des dégâts considérables, comme un incendie, il ne faudrait pas masquer le fait que l'ensemble des mégots jetés ne produisent généralement pas de dégâts aussi directement visibles, mais au contraire, une pollution invisible pour la plupart d'entre-nous, qui se caractérise par la pollution des sols, des eaux, la mises en danger des flores et des faunes...

 

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button
Affiche "Bouge pour ta Planète" - Eco-Tour 2010Comme l'annonce l'Association Aartishow, organisateur de l'éco-tour, sur le site "Bouge pour ta Planète", l'Éco-Tour initialement prévu du 23 juillet au 26 septembre 2010 a été suspendu en route par manque de moyens financiers.

Les deux premières étapes n'ont pas rencontré le succès escompté. Le tour subit donc un lourde perte financière.

L'éco-tour collecte des fonds à chacune de ses étapes par des concerts d'artistes francophones et internationaux permettant de financer les étapes suivantes. Selon Néo-Planete, ils attendaient entre 20.000 et 30.000 visiteurs par jour pour les animations, les conférences-débats et les spectacles autour du thème du Développement Durable.

Évidemment Sud-Ouest leur a taillé un costard dans un article qui jette le discrédit sur l'association car comme il est d'usage : tape sur les faibles, c'est moins risqué que sur les forts.

Même s'il s'agit d'un association et de bénévolat, on est un peu surpris que le site d'Aartishow ne fasse pas mention de la suspension du tour et que les organisateurs de répondent pas aux critiques qui leur sont adressées sur le mur de leur page Facebook.

Vous pouvez les soutenir pour l'année prochaine en adhérant à l'Association Aartishow.

Retrouvez aussi "Bouge pour ta planète" sur Facebook.


Pour en savoir plus

Add a comment