KleenUp-Vectoriel-Nouveau
Kleen'up, la poubelle
de poche qui sert aussi
de cendrier de poche
• biodégradable •
Retrouvez Kleen'up sur Facebook Retrouvez Kleen'up sur Twitter Abonnez-vous un flux RSS de Twitter La chaine vidéo d'Asity et de Kleen'up

Abonnez-vous
l'INFO-LETTRE
du Blog de Kleen'up

Entrez votre adresse email :


Kleen'up est une marque
et un modèle déposés
Pour toutes informations
adressez-vous à Asity - France

AddThis Social Bookmark Button

40 ans de Vacances Propres
Vacances Propres 2010 - film de Josiane Viguier, Cyril Piedefer, Ludovic Fortin et Josiane Viguier

Vacances Propres, association qui opère sur le territoire français depuis 1971, est partie d’un principe très simple. Si l’on veut que les gens respectent les sites touristiques, avant même de commencer à leur faire la leçon, il faut leur mettre à disposition les moyens de jeter PROPRE.


Pour les puristes, ça peut paraître un comble, car quoi de plus simple que de garder ses déchets avec soi jusqu’à trouver une poubelle dans son parcours touristique ou au pire le soir de retour à son d’hébergement. Ils ont raison. Mais une fois que l’on a dit cela, concrètement, comment fait-on pour sensibiliser, modifier les comportements, éduquer...

Qui, parmi les moins jeunes, n’ont pas le souvenir de ces routes d’accès aux plages, de ces sentiers de randonnées de montagne, par endroit transformés en véritables décharges publiques ? Et quelles décharges ? Celles des déchets du pique-nique et du goûter. Pas plus.

Plutôt que de se poser en donneur de leçon ou de mettre un gendarme derrière chaque arbre ou à chaque détour de chemin, un bon principe consiste à mettre à disposition un moyen simple, à proximité — évitant alors l’usage de la fameuse excuse : “il n’y avait pas de poubelle”. Ce faisant, avec le temps, l’habitude de disposer de points où jeter ses déchets s’est installée et, quand la poubelle publique vient à manquer, comme on a perdu l’habitude de jeter n’importe-où, on garde ses déchets jusqu’à la prochaine poubelle.

Kleen’up, la poubelle cendrier de poche jetable, part du même constat et du même principe. Si l’on tient à disposition ces mini-poubelles, auprès des touristes, publics, sportifs, sur les lieux mêmes de leurs activités, on limite l’emploi de la bonne excuse et l’on commence à éduquer.

Le mini-déchet n’est pas encore intégré comme un véritable déchet pour la simple raison que son impact n’a pas le même poids visuel que nos déchets de pique-nique ou de goûter. Les mini-déchets d’une journée d’un individu, une fois réunis, représentent pourtant un volume que la plupart d’entre-nous n’oserait plus jeter n’importe-où !

VACANCES PROPRES fête ses 40 ans cette année. Souhaitons-lui longue vie et, pour ceux qui n’ont pas réalisé d’où viennent nombre des poubelles rayées rouges ou jaunes mises à disposition sur les plages, et rayées vertes à la montagne, prenez le temps de regarder ce film de présentation de cette initiative née d’un industriel un beau jour de l’année 1970.

 

 

Transcript du film

1970, les français sont de plus en plus nombreux à partager le temps heureux des vacances. Mais c’est dans le même temps l’explosion de l’emballage à usage unique si pratique pour le pique-nique. Seulement l’emballage devenu jetable, s’il est abandonné, se transforme en déchet qui gâche le plus beau des paysages.

VACANCES PROPRES

En 1971, le respect de l’environnement n’est pas encore “tendance”. Pourtant, Antoine Riboud, alors PDG de BSN — aujourd’hui DANONE — et quelques chefs d’entreprises s’engagent dans un grand projet : apporter une aide aux stations de villégiatures confrontées à un afflux subi de population en été et éviter que les vacanciers ne laissent leurs déchets sur les plages, les bords de lacs, les forêts et autres lieux de ballades.

L’idée d’inciter les touristes à respecter l’environnement des sites de vacances était née. Avant l’heure, avant la mode, avant la règle.

En juillet 1971, la première campagne Vacances Propres met en scène Lucky Luke obligeant un Dalton à balayer les déchets. Les premiers sacs à rayures rouges et blanches — les mêmes que ceux utilisés aujourd’hui — intègrent le paysage des vacances en France.

Il y a 40 ans, les chefs d’entreprises promoteurs de Vacances Propres apparaissaient comme des pionniers. Aujourd’hui, l’environnement est plus que jamais au premier rang des préoccupations des élus comme des citoyens et chacun se sent, chaque jour, un peu plus responsable du bon état de la planète.

Aujourd’hui encore, il s’agit toujours d’une initiative privée d’entreprises éco-responsables qui soutiennent les campagnes Vacances Propres en collaboration avec les collectivités municipales, départementales, régionales et avec les touristes bien sur.

Actuellement, c’est toujours un chef d’entreprise qui est Président de l’association Vacances Propres.

1971 1976 1982 1993 1998 2002 2010
Nombre de stations de tourisme en France
intégrant le dispositif deVacances Propres
19 180 307 421 700 1250 2000

Avec ses sacs à rayures repérables du premier coup d’oeil présents partout en France, Vacances Propres incite les touristes à respecter le cadre naturel de leurs loisirs.

Le message de Vacances Propres est, chaque année, renforcé par une campagne nationale de communication multi-médias qui, de la presse à l’affichage en passant par la radio, la télévision, le web et des animations locales, relaye le message du geste propre partout en France.

Depuis plus de 10 ans, Vacances Propres a élargit son dispositif de lutte contre les déchets abandonnés et propose aux Collectivités, qui ont mis en place une collecte sélective, des doubles collecteurs “gestes propres — gestes de tri”, sédentaires ou ambulants, ainsi que des “tris au tri” qui permettent en plus d’assurer la collecte du verre.

Le sac à rayures rouges — ou vertes à la montagne — poursuit toujours son incitation au geste propre. Il a un jumeau, le sac à rayures jaunes, qui invite les éco-citoyens à faire le geste utile de tri, pour mettre fin au gaspillage et permettre le recyclage des déchets d’emballage.

Au total, ce sont quelques trois millions et demi de sacs à rayures, devenus emblématiques, qui accompagnent chaque année la démarche de Vacances Propres.

Message de propreté plus message de tri, pour que les touristes puissent respecter les sites et continuer à trier leurs déchets en vacances comme à la maison.

Vacances Propres entretient depuis sa création un partenariat étroit avec les Collectivités locales et l’Association des Maires de France et tient à remercier l’ensemble des élus qui oeuvrent à ses côtés pour développer le respect de l’environnement des lieux de vacances.


Conception-réalisation : Josiane Viguier, Cyril Piedefer, Ludovic Fortin
Scénario-texte : Josiane Viguier

Avec le concours des entreprises qui soutiennent au fil des ans la mission de Vacances Propres : Éco Emballages, Volvic, Lu, Danone, Vittel, Arcellor Mittal, P&G, Ball Packaging Europe, Évian, Total Petrochemicals, Total, Heineken France, Coca-Cola, Perrier, Garnier, Adelphe.

Merci aux fabricants Guérin pour les sacs et Rossignol pour le matériel.


Pour en savoir plus


blog comments powered by Disqus