KleenUp-Vectoriel-Nouveau
Kleen'up, la poubelle
de poche qui sert aussi
de cendrier de poche
• biodégradable •
Retrouvez Kleen'up sur Facebook Retrouvez Kleen'up sur Twitter Abonnez-vous un flux RSS de Twitter La chaine vidéo d'Asity et de Kleen'up

Abonnez-vous
l'INFO-LETTRE
du Blog de Kleen'up

Entrez votre adresse email :


Kleen'up est une marque
et un modèle déposés
Pour toutes informations
adressez-vous à Asity - France

Produits

AddThis Social Bookmark Button

Montage-KU-M6-CASSIS

C’est dans l’émission 100% MAG sur M6 que le Kleen’up a été choisi pour illustrer le reportage sur “la propreté des plages” diffusé ce 29 juillet.

Aux côtés de Surfrider Foundation et ses actions collectives de nettoyage des plages, le KLEEN’UP a été retenu par la VILLE DE CASSIS pour offrir une solution ludique et efficace et éviter que trop de mégots et de petits déchets ne soient enfouis dans le sable des plages.

Même les non-fumeurs approuvent cette "très bonne initiative".

CASSIS communique clairement sur le KLEEN’UP sa volonté politique de rendre les gens acteurs de la sauvegarde de leur environnement. Loin des interdictions de fumer sur la plage, il s’agit ici simplement de donner les moyens à tous de “jeter propre”.

Dans cette même logique, des villes comme Antibes, Banyuls-sur-Mer ou Port-Saint-Louis du Rhône ont également choisi cet été d’offrir aux baigneurs et aux plaisanciers ce petit objet malin qui contribue à la propreté des sites.

En savoir plus

  • Le Kleen'up personnalisé pour la VILLE DE CASSIS
KU-Cassis-2011-Recto KU-Cassis-2011-Verso

 

 

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button
MegoBox - Cendrier d'extérieur - Reportage France 3 Limousin - Video
[Source France 3 Limousin - Reportage JT 4 mars 2011 - 19:00]

Voir la vidéo du Reportage MEGOBOX France 3 Limousin en chargement rapide

Un bon exemple est toujours bon à prendre. C’est ce qu’a pensé Frank Faubert lors d’un voyage en Irlande où les fumeurs jettent leurs mégots dans des boites métalliques de fabrication maison pour ne pas souiller leur environnement extérieur.
Après son retour en France, Frank, entrepreneur dans l’âme, met sur pied un projet et s’associe les compétences d’Oxymétal en Haute Vienne pour la réalisation de son idée. Quelques mois plus tard, la MEGOBOX naissait.


Ses particularités ? Deux principales !

Mécanique d’abord : La boite elle-même est fabriquée en aluminium, s’ouvre intégralement pour être facilement vidée et se fixe au mur ou sur un pied.

La seconde : C’est un espace de communication qui permet d’affirmer son engagement éco-citoyen tout en valorisant son image ou plus simplement, servir d’espace d’annonce à celles et ceux qui veulent le louer à leur propriétaire.

Pourquoi est-il urgent de prendre en considération la problématique des mégots ?

Le mégot représente une pollution chimique souvent méconnue. Pour reprendre les sources de l’O.M.S : 1 mégot pollue 500 litres d’eau et, bien sûr, rend cette eau impropre à la consommation (et à la respiration pour les animaux aquatiques). Songez que sur les 50 milliards de cigarettes achetées en France par an, 30 milliards de mégots jonchent nos sols et, embarqués par les eaux pluviales ou de nettoyage des rues, vont polluer 15 milliards de m3 d’eau, soit l’équivalent de 5 millions de piscines olympiques… ce n’est pas rien !

Limoges, ville d’art et d’histoire, constitue le troisième centre urbain du grand Sud-Ouest avec plus de 200 000 habitants. C’est une des villes pionnières à s’engager contre l’abandon de mégots ! Et elle a choisi MEGOBOX.
Dans le cadre de l’Agenda 21, la Région du Limousin mène un test aux abords des lycées. À n’en pas douter, la MEGOBOX ne sera pas de trop pour contribuer à la propreté des zones d’accueil de ces établissements du Limousin … et d’ailleurs bien sûr !

D’autres villes, grandes et petites, sont en train d’étudier des projets similaires.

Familiariser à l’utilisation de la MEGOBOX, une solution innovante 100% française, contribuer à la protection de l’environnement et pourquoi pas, à terme, envisager la collecte sélective des mégots en vue de leur recyclage, comme l’a fait le projet Mantis mené par Alexandra Guerrero pour en démontrer la pertinence.

Si la MEGOBOX vous tente pour votre ville, votre établissement d’accueil, votre rue piétonne... prenez contact avec Lionel Aymard par mail (les5a@live.fr) ou par téléphone au 06 40 11 73 40.

Un remerciement tout spécial à l'équipe de France 3 Limousin pour ce reportage très sympathique, qui contribue à notre lutte contre les petits déchets.

Pour aller plus loin

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button
MegoBox-Reportage-Fr3-Region-Video

Voir la vidéo du Reportage MEGOBOX France 3 Limousin en chargement rapide

Un bon exemple est toujours bon à prendre. C’est ce qu’a pensé Frank Faubert lors d’un voyage en Irlande où les fumeurs jettent leurs mégots dans des boites métalliques de fabrication maison pour ne pas souiller leur environnement extérieur.
Après son retour en France, Frank, entrepreneur dans l’âme, met sur pied un projet et s’associe les compétences d’Oxymétal en Haute Vienne pour la réalisation de son idée. Quelques mois plus tard, la MEGOBOX naissait.


Ses particularités ? Deux principales !

Mécanique d’abord : La boite elle-même est fabriquée en aluminium, s’ouvre intégralement pour être facilement vidée et se fixe au mur ou sur un pied.

La seconde : C’est un espace de communication qui permet d’affirmer son engagement éco-citoyen tout en valorisant son image ou plus simplement, servir d’espace d’annonce à celles et ceux qui veulent le louer à leur propriétaire.

Pourquoi est-il urgent de prendre en considération la problématique des mégots ?

Le mégot représente une pollution chimique souvent méconnue. Pour reprendre les sources de l’O.M.S : 1 mégot pollue 500 litres d’eau et, bien sûr, rend cette eau impropre à la consommation (et à la respiration pour les animaux aquatiques). Songez que sur les 50 milliards de cigarettes achetées en France par an, 30 milliards de mégots jonchent nos sols et, embarqués par les eaux pluviales ou de nettoyage des rues, vont polluer 15 milliards de m3 d’eau, soit l’équivalent de 5 millions de piscines olympiques… ce n’est pas rien !

Limoges, ville d’art et d’histoire, constitue le troisième centre urbain du grand Sud-Ouest avec plus de 200 000 habitants. C’est une des villes pionnières à s’engager contre l’abandon de mégots ! Et elle a choisi MEGOBOX.
Dans le cadre de l’Agenda 21, la Région du Limousin mène un test aux abords des lycées. À n’en pas douter, la MEGOBOX ne sera pas de trop pour contribuer à la propreté des zones d’accueil de ces établissements du Limousin … et d’ailleurs bien sûr !

D’autres villes, grandes et petites, sont en train d’étudier des projets similaires.

Familiariser à l’utilisation de la MEGOBOX, une solution innovante 100% française, contribuer à la protection de l’environnement et pourquoi pas, à terme, envisager la collecte sélective des mégots en vue de leur recyclage, comme l’a fait le projet Mantis mené par Alexandra Guerrero pour en démontrer la pertinence.

Si la MEGOBOX vous tente pour votre ville, votre établissement d’accueil, votre rue piétonne... prenez contact avec Lionel Aymard par mail (les5a@live.fr) ou par téléphone au 06 40 11 73 40.

Un remerciement tout spécial à l'équipe de France 3 Limousin pour ce reportage très sympathique, qui contribue à notre lutte contre les petits déchets.

Pour aller plus loin

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Sowat - Le cendrier personnel durable et toujours présent

Dans la catégorie des cendriers de poche durables, pardon des « cendriers personnels durables », le SoWat est l'un des plus astucieux. Il est toujours là puisqu'il embarque littéralement le paquet de cigarettes et il est très malin car il étouffe les mégots.

Bien sûr, il peut ne pas plaire à tout le monde. Mais au-delà de plaire ou pas, Sowat a été conçu par un engagé dans la lutte contre l'abandon sauvage de mégots, Hubert Calvet, qui, loin de faire l'apologie du tabagisme, a conçu ce cendrier de poche pour répondre à une exigence simple : Le fumeur ne doit plus pouvoir jeter un seul mégot dans la nature.

Nous avons rencontré Hubert et il faut avouer que ce personnage haut en couleur, en détermination et en créativité, nous a séduit.

Interview


Kleen'up : De manière très synthétique, pouvez-vous nous exposer les caractéristiques du SoWat ?

Hubert Calvet : SoWat est un cendrier totalement nouveau, qui « fusionne » avec un paquet de cigarettes. Il le protège tout en proposant un collecteur / étouffeur de mégots très innovant. C'est un objet breveté, à notre connaissance unique à ce jour. On aime à le dire « éco-responsabilisant » même si le néologisme est pompeux pour un simple cendrier, en tout cas, il est destiné à un fumeur sensible à l'écologie et à la protection de l'environnement.

K'U : Comment, et dans quelles circonstances, vous est venue l'envie de mettre au point votre cendrier de poche, le SoWat ?

HC : En fait je parle plutôt de cendrier personnel ou individuel même s'il tient parfaitement dans une poche. Ce n'est pas une coquetterie, il suffit parfois de peu de choses pour passer d'un concept pas toujours bien ressenti à quelque chose d'efficace — pensez à une grande banque il n'y a pas longtemps — même si in fine vous avez raison, c'est pareil !

L'histoire commence sur un bateau avec un farouche défenseur de l'environnement qui jetait systématiquement ses mégots à la mer ! En rentrant j'ai décidé de lui offrir un cendrier "de poche", un truc simple et pratique pour tous les jours et là j'ai eu un problème parce que je n'ai trouvé que des objets adaptés à des situations particulières : cendriers aimantés, cendriers porte-clés, cendriers « tube de rouge à lèvres », cendriers à planter dans le sable, à perdre au fond du sac, à poser sur le bureau, à glisser dans la poche, mais rien pour mon "bonhomme" et ses passagers pour des raison toutes bêtes : les poches dans leurs maillots de bain faisaient cruellement défaut, le sable idem, les sacs étaient dans les soutes avec le tube de rouge à lèvres et les porte-clés, le bateau était en plastique, quant au bureau, il était bien loin... ! La seule chose qui était commune à cet instant à toutes et à tous était le paquet de cigarettes, c'est comme ça que j'ai eu l'idée simple de greffer un vrai cendrier sur les paquets classiques.
Je n'ai compris que plus tard que si l'idée était simple, sa réalisation serait BEAUCOUP plus compliquée...

K'U : La mise au point d'un produit tel que SoWat n'est pas chose aisée sur le plan technique, surtout lorsqu’on veut le faire avec une conscience écologique. Quels sont les atouts de Sowat sur le plan de sa fabrication : respect de l'environnement, économie équitable... ?

HC : Sur le plan technique certes mais sur le plan financier aussi...

SoWat - anagramme de Smoke Only With AshTray (Fumez seulement avec un cendrier) - est sûrement à ce jour le produit le plus abouti en terme d'efficacité durable sur le marché des collecteurs de mégots. C'est un produit « High Tech » qui a été développé en gardant toujours à l'esprit des valeurs simples :

  • Réduction maximale du nombre de pièces, moins de moules, moins de matière.
  • Deuxième vie du paquet de cigarettes qui s'utilise comme poubelle grâce au tiroir de SoWAt conçu sur mesure.
  • Matière première régénérée non additivée sans PVC et traçable (fournie par un constructeur automobile français.).
  • Production locale impérative (dans le centre de la France) optimisation des transports et pas d'import de pays « low-cost ».
  • Valeurs sociales fortes, montage et conditionnement réalisés par des travailleurs en difficultés physiques ou mentales.
  • Messages informatifs et pédagogiques dans toutes nos communications.
  • Encouragement à la propreté et au développement durable avec le concept des Ambassadeurs dont nous parlerons peut-être plus tard.,
  • Différentes actions auprès des politiques notamment lors du Grenelle II.
  • Enfin, sponsoring associatif.

Inconvénient : dans ces conditions, il coûte un peu plus cher à produire mais au moins nous, nous savons ce que nous faisons. En cela, nous pensons aussi défendre les valeurs de nos clients.





K'U : Les mégots sont un vrai gros problème d'environnement qui agace particulièrement les non-fumeurs. Pensez-vous que les choses puissent évoluer vers une prise de conscience des fumeurs eux-mêmes et, si oui, par quels biais pourrait survenir cette évolution ?

HC : Les « non-fumeurs » certes, les collectivités locales également...
Bien sûr que je pense que les choses peuvent évoluer. Les actions engagées par des associations de défense de l'environnement, le travail des bloggeurs, les distributions ponctuelles de produits type cendriers de poches, pochettes ou cendriers de plage ont une efficacité et permettent une sensibilisation du grand public ; ce qui est important, c'est de transformer en un geste systématique la récupération des mégots.

L'objectif de SoWat, c'est : « toute l'année et facilement ». Devant l'école, le bureau, à la terrasse des cafés, partout ! Et ça, ça passe par des produits durables. SoWAt est désormais incontournable, j'en suis convaincu.

Add a comment

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Affiche de campagne contre les mégots sur la plage du commité citoyens pour l'eau de Salem / Beverly
source : Andrea Fox

Vu le titre, certains d'entre-vous ont dû se dire : Qu'est-ce qu'il leur arrive chez Kleen'up, ils ont perdu la tête ! Et bien non. Car la traduction de cette affiche est strictement impossible en Français pour rendre l'effet qu'elle suggère en anglais. Nous aurions pu aussi la traduire par : Les seuls culs sur la plage cet été devraient être les vôtres. Et là, les non anglophones commenceront sans doute à comprendre. En effet, en anglais, un mégot se nomme « BUTT », de la même manière que votre arrière-train. Drôle non ?

Voici donc le message qu'avait choisi le Comité Citoyen pour les ressources en eau de Salem et Beverly dans l'état USAien du Massachusetts pour réclamer de leurs concitoyens un peu de civisme. Ces deux villes du fond de la baie de Salem Sound, disposant de belles plages, sont confrontées, comme toutes les communes des littoraux du monde, à l'abandon de mégots et autres micro-déchets durant les périodes estivales.

Un bref rappel de chiffres, histoire de se convaincre de l'ampleur du problème de ce côté de l'atlantique : Près de 80.000 tonnes de mégots de cigarettes sont collectées chaque année par les opérations de nettoyage des plages.

La campagne a été accompagnée de la pose de 20 cendriers de rue fabriqués par Justrite Manufacturing.

Alors, Butts but no Butts !

 

Pour en savoir plus

 

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Monao - Distribution de cendriers de plage dans le cadre de l'opération Plages Propres - 2010
Photo : Charly Gallo / Centre de Presse

La Mairie de Monaco a décidé de prendre les choses en mains contre les estivants inciviques et l'abandon de mégots dans le sable.

Cet été, les estivants se rendant sur la plage du Larvotto à Monaco ont reçu des cendriers de poche, pardon, des cendriers de plage coniques pour limiter la présence des mégots dans le sable. C'est avec la Société Monégasque d'Assainissement (SMA) que la Mairie a passé un accord pour la gestion de cette opération et la distribution de quelques 7800 cendriers durant les mois de juillet et août, dans le cadre de « l'opération plages propres ».

La personnalisation des cendriers de plage

Personnalisation des Cendriers de plage coniques de l'opération Plages Propres de Monaco - 2010
image : visitmonaco.com

Pour en savoir plus

 

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

 

GumTarget - Panneau à chewing-gum - Collez votre gomme ici ! GumTarget - Panneau à chewing-gum - Remplacement de la surface adhésive


source : gumtarget.co.uk

Le GomTarget nous viens d’Angleterre, de la société Meteora fondée par M. Kenyon. Le GomTarget est un dispositif ressemblant à un panneau accueillant une feuille adhésive sur laquelle on colle ses chewing-gums usagés plûtot que de les jeter n'importe-où, dans la rue par exemple.


Pour inciter le public à ne plus jeter, la feuille adhésive peut être imprimée de n’importe-quel message ou, comme ça été beaucoup fait semble-t-il, de photos ou caricatures d’hommes et femmes publics.

Add a comment

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

LePoket - un nouveau venu dans le monde du mégot et du cendier de poche

Voilà presque 5 mois (avril 2010) qu'un nouveau venu dans le monde du mégot et des cendriers de poche écologique à fait son apparition. LePoket est un concept très malin mis au point par une jeune entrerprise narbonnaise.

Adaptable au paquet de cigarette, il utilise le confinement du mégot, donc son étouffement, pour l'éteindre et le garder avec soi le temps de trouver une poubelle. Durable, une fois vide, il peut être réutilisé bon nombre de fois.

Il peut contenir un 10aine de mégots, et du fait du confinement retient correctement les odeurs de cigarettes froides.

Add a comment

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Un spot de Mountain Riders pour la promotion de l'arrêt du jet de mégot et l'usage d'un cendrier de poche


Pour en voir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

bamboo-poles-gudsmall

logo-sud-ouest

L'association Mandora est à l'origine de la création du label "Ocean crew" destiné à promouvoir des éco-cendriers pour les plages.
La commune du Porge s'étant associée à l'opération, Sud-Ouest nous gratifiait d'un article dans son édition du 24 juillet.
Chez Kleen'up, on n'a pas vraiment aimé leur manière bien particulière de rapporter l'initiative.

photo : bamboostyle.co.uk - Beautifful Crafted Bamboo Products

 

 

Add a comment

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button
Dans son blog shirleyzepap.blogs.marieclaireidees.com, cette blogueuse nous évoque sa solution toute simple de cendrier de plage : le recyclage de micro-pot de configure !

shirleyzepap-solution-cendrier
source : shirleyzepap.blogs.marieclaireidees.com

Bravo à cette blogueuse !

Pour en savoir plus

Add a comment