KleenUp-Vectoriel-Nouveau
Kleen'up, la poubelle
de poche qui sert aussi
de cendrier de poche
• biodégradable •
Retrouvez Kleen'up sur Facebook Retrouvez Kleen'up sur Twitter Abonnez-vous un flux RSS de Twitter La chaine vidéo d'Asity et de Kleen'up

Abonnez-vous
l'INFO-LETTRE
du Blog de Kleen'up

Entrez votre adresse email :


Kleen'up est une marque
et un modèle déposés
Pour toutes informations
adressez-vous à Asity - France

Blog

AddThis Social Bookmark Button

Campagne anti-chewing-gums dans la ville de Caerphilly en Angleterre
Castle Court, Caerphilly (UK) - © Colin Smith - Creative Commons License

Le Royaume-Uni est lancé depuis des mois dans une vaste campagne nationale contre les chewing-gums qui souillent les rues, les trottoirs et les pavements des rues piétonnes. De nombreuses villes ont rejoint le mouvement lancé par le Groupe d'Action contre le Chewing-Gum.
La communauté de communes de Caerphilly vient de s'y associer et va jusqu'à demander aux citoyens de signaler les "jets malpropres" de chewing-gum à un numéro dédié pour la campagne. Le site d'info locale "Campaign Series" transmet.

titre original : "Tackling a sticky issue" rédigé par Caerphilly County Borough Council le 31/08/2010 et reproduit sur Campaign (campaignseries.co.uk) le 6/09/2010 sous le titre  “Don’t drop litter warns council”

Les habitants et les visiteurs de la communauté de communes de Caerphilly près de Cardiff en Angleterre ont été alertés : “Ne le jetez pas par terre — ça vous en coûtera un max” dans le cadre d’un durcissement des mesures nationales sur l'abandon des chewing-gums.

Le conseil communautaire s’est engagé à supporter la campagne nationale lancée par le Groupe d’Action contre le Chewing-gum (CGAG - Chewing Gum Action Group) visant à réduire la quantité de chewing-gums jetés dans les rues et sur les trottoirs à travers tout le pays.

Cllr Lyn Ackerman, Membre du cabinet pour l’environnement, a déclaré : « Je suis contente que nous supportions cette campagne nationale pour prendre à bras le corps ce problème très collant (SIC) qu’est le jet malpropre de chewing-gum. Pas uniquement parce que le chewing-gum est une vraie nuisance pour les piétons, mais parce qu’il est aussi très inesthétique et très couteux à nettoyer. »

L’équipe de nettoyage de la ville utilise des machines à jet d’eau à haute-pression pour enlever les chewing-gums des rues et des trottoirs. En complément, une équipe de policiers municipaux patrouille pour s’assurer que les gens jettent proprement leurs chewing-gums ainsi que tous autres déchets .

Cllr Lyn Ackerman ajoute : « La plupart des habitants et des visiteurs de Caerphilly prennent leur responsabilité environnementale au sérieux, mais il subsiste une petite minorité qui ne coopère pas et pour qui il semble acceptable de jeter ses chewing-gums et autres petits déchets n’importe où. »

« Ceux qui se font prendre à jeter improprement leur déchet, quelle qu’en soit leur nature, écoperont d'une amende de 75 £ (90 €) sans exception. En nous inscrivant dans cette campagne nationale, nous espérons montrer notre détermination de mettre fin à ces problèmes dans la région et, plus avant, d’améliorer la qualité de l’environnement pour les visiteurs tout autant que pour les habitants. »

Pour signaler des cas d’abandon de chewing-gum ou tout autre problème en rapport avec l’environnement, s’il vous plait, appeler “Street Pride” (Rue Fière) au 01443 866 566 ou visitez le site www.caerphilly.gov.uk/streetpride

Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

La Boucle des Deux Berges - Aménagement de promenades sur les berges de la seine et de l'Yonne - Vivre et Protéger la biodiversité
Le site du projet : "La Boucle des Deux Berges - Aménagement de promenades sur les berges de la seine et de l'Yonne - Vivre et Protéger la biodiversité"

La boucle des deux berges. Un projet d'aménagement de promenades sur 60 kilomètres, dans un environnement riche de biodiversité et d'histoire industrielle et fluviale, qui transmet la biodiversité pour mieux la protéger.

C’est totalement par hasard que nous sommes tombés sur le Projet de la Communauté de Communes des Deux Fleuves.

Logées au confluent de la Seine et de l’Yonne, les communes ont hérité d’un passé mélangé d'industrie, d’exploitation de gravières, de transport fluvial (minéral et céréale) et d’un site riche d’une faune et d’une flore exceptionnelles.

S’inscrivant dans l’action de l’association « Seine en Partage » dont l’objet principal est de « défendre, protéger et mettre en valeur la Seine et ses Rives dans le pourtour de la région “Ile-de-France” » la communauté de communes des deux fleuves a lancé un projet de revalorisation de son territoire naturel en créant la « Boucle des Deux Fleuves ».

Plan du parcours promenade de la Boucle des Deux Fleuves s'entendant sur plus de 30 kilomètres
Plan du parcours promenade de la Boucle des Deux Fleuves

Avec plus de 30 kilomètres de chemins de randonnées établis sur les anciens chemins de halage des deux fleuves, praticable à pied ou à vélo, la boucle sera allongée de 30 kilomètres supplémentaires en 2011.

10-panneaux-dinformation-nature-et-industrie

Les promeneurs seront guidés tout au long du parcours par des repères chaque 500 mètres et pourront découvrir les particularités de l’environnement des communes traversées sous la forme de 10 panneaux d’information :

  • les petits animaux semi-aquatiques
  • la carrière, ressource minérale
  • les écluses et les barrages
  • l’environnement, la symbiose (la durée de dégradation des déchets et petits déchets)
  • l’histoire des voies d’eau
  • les insectes du bord de l’eau
  • les oiseaux d’eau
  • les poissons blancs ou carnassiers
  • le silo à grains
  • la végétation aquatique

La Boucle des Deux Fleuves - Panneau sur la durée de dégradations des déchets et petits déchets
Panneau sur la durée de dégradations des déchets et petits déchets : AU FORMAT PDF GRAND FORMAT
Ici (enfin !) on parle des papiers de bonbon et de chewing-gums, pas que des mégots

Les travaux auront permis d’extraire 40 tonnes d’ordures des zones traversées, dont 23 tonnes de gravats et ferrailles et 9 tonnes de pneus (SIC).

Le projet, financé à 70% par la Région (Conseil Régional) et le reste par l’Agence des Espaces Verts, n’aura couté que 187 000 Euros. N’aura, si on les compare à ce que coûte un seul rond-point ou au revêtement de la place d’un village en pavés auto-bloquants.

Bravo ! Protéger la biodiversité, c’est aussi la rendre accessible pour la découvrir, car au fond, ne respecte-t-on pas mieux ce que l’on connait ?

Nombre de projets de cette nature ont vu ou verront le jour dans le cadre de l'action "Seine en Partage" ... à découvrir absolument.

Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Mantis - Veste réalisée à partir de laine mélangée avec de la fibre de mégots de cigarettes
Photo: Alexandra Guerrero


La designer chilienne Alexandra Guerrero a fait la drole d'expérience d'utiliser le matériau le plus improbable pour fabriquer des vêtements : les mégots de cigarette (en acétate de cellulose).

À première vue cela semble délirant ou bien ça ressemblerait à un titre racoleur, vous ne trouvez pas ? Mais le plus surprenant de cette initiative, c’est que les créations, réalisées avec ces mégots mélangés à de la laine, semblent tout à fait prometteuses.

Article original de Paula Alvarado, Buenos Aires (Argentine) : Recycled Cigarette Butts Clothing. No kidding! (Des vêtements en mégots recyclés. C’est pas une blague !)

Transformer de sales mégots de cigarettes en laine

Le projet Mantis a débuté alors que la designer Alexandra Guerrero préparait sa thèse. Consciente de l’énorme quantité de mégots de cigarettes disséminés un peu partout dans la ville de Santiago du Chili, elle s'est mis à réfléchir à ce qu'elle pourrait en faire et a abouti à une méthode pour mélanger les fibres des filtres de cigarette avec de la laine naturelle, créant un fil au style rustique qui peut être tricoté pour réaliser toutes sortes de vêtements.

Bien sûr, mettre des mégots de cigarettes en contact avec votre peau n’était pas seulement dégoutant mais également potentiellement dangereux. Avant de continuer son projet, Alexandra fit appel à une ingénieure environnementaliste, Corolina Leiva, pour conduire une étude destinée à déterminer la pureté du matériau après nettoyage des mégots. L’étude conclut que les filtres pouvaient être purifiés à 95%, ce qui, d’après la designer, signifiait que les mégots nettoyés étaient “propres” à l’utilisation.

Le processus de purification

Le processus de purification commence par le passage des mégots à l’autoclave (purification par vapeur saturée à haute-pression à 121° C). Les mégots sont ensuite lavés avec un solvant polaire(1), retournent alors à l’autoclave, puis sont rincés, séchés et finalement, déchiquetés pour créer un matériau comparable à de la laine. Les résidus liquides du processus sont cédés pour être testés en tant qu’insecticide biologique.

Mantis - Les mégots en cours de nettoyage (autoclave, solvant...)

Les mégots en cours de nettoyage (autoclave, solvant...)

 

Mantis - Les mégots après purification

Les filtres de cigarettes une fois purifiés par le processus d'Alexandra

 

Mantis - Le fil de "laine" réalisé à partir des mégots de cigarettes purifiés

Le fil de "laine" obtenu à partir des fibres des mégots de cigarettes nettoyés

 

Vêtements et Objets produits à partir de mégots de cigarettes recyclés


Alexandra a réalisé plusieurs créations à partir de son invention : une veste, un poncho, une robe et un chapeau. Elle a aussi réalisé un produit cosmétique de gommage en mélangeant le matériau, créé avec les mégots, avec du savon.

Le textile créé contient 20% de matériau issu du recyclage de filtres de cigarettes. 5.000 mégots ont été collectés par Alexandra directement dans les rues pour réaliser ses tests.

Cela n’est peut-être pas la solution pour traiter l’énorme problème que représentent les déchets de cigarettes (4,3 milliards de mégots sont jetés improprement chaque année ; ils ne se dégradent jamais complètement et commencent seulement à se dégrader au bout de 12 ans), mais c’est une bonne méthode pour faire prendre conscience de ce que l’on peut faire avec cet effroyable gâchis de matière.

(1) solvants polaires - cf. solvants (wikipédia)

Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Opération de ramassage de déchets en montagne 2010 de MOUNTAIN RIDERS
Le collectif de ramassage de déchets en montagne 2010, fédéré par Mountain Riders, s’est coltiné un grand nettoyage de printemps pour la 5ème année consécutive.
Il faut dire que la tâche est monstreuse car chaque année la saison d'hiver apporte ses foules d'amoureux de neige, de ski, de snowboard... mais avec elles aussi, des montagnes de déchets et petits déchets, abandonnés sur les pistes, sous les remontées mécaniques, aux abords des stations ...

En 2010, le collectif a oeuvré dans les Alpes du Nord (Isère, Savoie et Haute-Savoie, 68 stations) et du Sud (Alpes de Haute Provence, Hautes-Alpes et Alpes maritimes, 28 stations), les Pyrénées (22 stations), les Vosges et le Jura (18 stations), le Massif Central (4 stations) et aussi en Suisse, au Maroc, en Grande-Bretagne et en Autriche (28 stations à l’étranger).

Le site web dédié à l’opération a permis aux organisateurs locaux d’inscrire en ligne leurs spots de ramassage et aux internautes de s’inscrire au spot de leur choix.

Opération Ramassage en montagne 2010 - 2 enfants munis de sacs vacances propres sous un télésiège collectent les déchets jetés par les skieurs
2 enfants, munis de sacs poubelles "Vacances Propres", sous un télésiège, collectent les déchets jetés par les skieurs
Source : Mountain Riders

Le Bilan des ramassages

  • 168 spots, stations et autres lieux de pratique sportive en montagne — soit 110 de plus que l’année dernière — beaucoup sur les territoires de pistes de ski, le long des téléskis, sous les télésièges et les télécabines.
  • Un réseau d’organisateurs qui s’étoffe chaque année, comprenant offices de tourisme, mairies, associations, sociétés de remontées mécaniques, scolaires.
  • plus de 6 000 bénévoles ramasseurs
  • 65 tonnes de déchets collectés — soit 35 de plus que l’an dernier — triés par canettes, emballages plastiques, bouteilles, papiers, métaux, ferraille … et mégots
  • Déchets pour 44 % recyclables et pour 56 % non recyclables
  • Déchets à 62 % d’origine touristique et à 38 % d’origine professionnelle
Opération Ramassage en montagne 2010 - ramassage de mégots jetés par les skieurs sous les remontées mécaniques
Ramassage de mégots jetés par les skieurs sous les remontées mécaniques
Source : Mountain Riders

Opération Ramassage en montagne 2010 - Des sacs poubelles “Vacances Propres” bien remplis des déchets trouvés sur les pistes de ski
Des sacs poubelles “Vacances Propres” bien remplis des déchets trouvés sur les pistes de ski
Source : Mountain Riders

Les ressources mises en œuvre pour ces ramassages

  • 105 jours de travail salarié pour la gestion de l’opération, complétés de 180 jours de temps de volontaires et stagiaires de la part de Mountain Riders et des Organisateurs locaux, pour permettre l’équivalent de 3000 jours de ramassage de déchets réalisés par les Bénévoles
  • Une opération fortement soutenue par les 3 grands partenaires historiques (Fondation Nicolas Hulot, Fondation Villages Clubs du Soleil et la Fondation d'Entreprises Lafuma) et valorisée par des parrains (et marraine !), tous sportifs de haut niveau dans les activités de montagne, ski, surf, freeride, freestyle, randonnée, grimpe, escalade, … (Mathieu Crepel, Liv Sansoz, Arian Lemal, Polo Delerue, Thomas Diet).

Opération Ramassage en montagne 2010 - Une douzaine de bénévoles collectent les déchets jetés sur les pistes par les skieurs
Une douzaine de bénévoles collecte les déchets jetés sur les pistes par les skieurs
Source : Mountain Riders

Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Traduction de l'article de allbusiness.com à propos de ce spot de MHRC, publié le 31/12/2003 : "MHRC jette les mégots en Arkansas"

L’agence de marketing et de communication texane MHRC a lancé une campagne de sensibilisation à propos des effets désastreux du jet de mégot sur l’environnement pour le compte de l’association “Préservez la beauté de l’Arkansas” (Keep Arkansas Beautiful — NLDR : une antenne régionale de l'association nationale Keep American Beautiful)

Selon l’agence basée à Little Rock (Arkansas), les études montrent que bien que les mégots de cigarettes soient le déchet n°1 le long des routes en Arkansas, la plupart des gens ne les considèrent pas comme un détritus.

Pour sensibiliser le grand public à ce problème, la campagne met en scène la “fée des mégots”, un homme grognon avec tutu et coiffe de princesse, qui rappelle aux automobilistes de l’Arkansas de gérer leurs mégots de façon responsable.

Le spot publicitaire TV de 30 secondes s’ouvre avec une voiture circulant sur une calme route de campagne. Comme le passager jette négligemment son mégot, la Fée des mégots apparaît dans un nuage de poussière d’étoiles. Il ramasse le filtre du bout de sa baguette magique pointue et dit “Ça schlingue. Toutes les nuits je les ramasse et le lendemain ils reviennent”. Comme une autre voiture passe derrière lui, un mégot de cigarette l’atteint à l'épaule. Il invective alors la voiture : “hé, regardez-le ce mec ! Tu es en train de dégueulasser, tu sais ! Ces trucs sont pas biodégradables.” Avant de disparaître, il marmonne “Il me faut un nouveau boulot”. La vidéo se termine avec le logo de Keep Arkansas Beautiful “Préservez la beauté de l’Arkansas”) et le slogan “Il n’y a pas de Fée des mégots. Alors arrêtez de les jeter.

Des spots TV et radio sont actuellement diffusés à travers tout l’Arkansas grâce à un accord spécial avec l’Arkansas Broadcasters Association (“Association des Animateurs de l’Arkansas”). Les spots payants débuteront à partir d’avril. Le coût de cette campagne n’a pas été révélé.

Source

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Rochester (Minnesota) - Mène un programme anti-mégots en 2010
Photo : cjohnson7 - sous licence Creative Commons Generic (Attribution 2.0 Generic)

Plus de 35.000 mégots ont été collectés à Rochester (Minnesota) cette année, collecte faisant partie de la campagne anti-mégots “A Litter Butt Better” (que l’on pourrait traduire par : Un meilleur jeté de mégots) de la ville de Rochester dans l’état de New York.

Traduction d’un article de Post-Bulletin (postbulletin.com) du 9/3/2010

Les informations à propos de cette campagne ont été mises à disposition du public la semaine dernière sous la forme d’un rapport publié par la ville.

Quelques 21 bénévoles ont collecté les mégots sur 10 sites dans la ville, en 3 opérations entre le 17 mars et le 31 juillet. La ville a également distribué gratuitement 350 cendriers de poche et fait installer des cendriers d’extérieur pour que les fumeurs arrêtent de jeter leurs mégots par terre.

Un enquête a montré que 70% des fumeurs seraient prêts à utiliser des cendriers de poche si ceux-ci étaient gratuits, tandis que 19% seraient prêts à les acheter. 50% des fumeurs et 78% des non-fumeurs interrogés ont déclaré que les mégots sont un problème à Rochester.

Les mégots contiennent des substances chimiques telles que le Benzen, du Formol, de l’Amoniac et de l’Arsenic, qui peuvent se répandre dans la nature et les eaux et être toxiques pour la faune, expose le rapport.

[...]

Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Amende pour abandon de déchets

Alors que les Anglais, le Canadien, les Américains et bien d’autres annoncent la couleur des contraventions dont sont passibles leurs concitoyens s’ils se faisaient prendre à jeter leurs petits déchets sur le voie publique, la France, quant à elle, reste muette !

Pourtant le code pénal prévoit ce genre de délit et fixe les barèmes des amendes.

Article R632-1 du code pénal
« Hors le cas prévu par l'article R. 635-8, est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 2e classe (35€ forfaitaire NdlR) le fait de déposer, d'abandonner, de jeter ou de déverser, en lieu public ou privé, à l'exception des emplacements désignés à cet effet par l'autorité administrative compétente, des ordures, déchets, déjections, matériaux, liquides insalubres ou tout autre objet de quelque nature qu'il soit, y compris en urinant sur la voie publique, si ces faits ne sont pas accomplis par la personne ayant la jouissance du lieu ou avec son autorisation. […] »

La première question à se poser est la suivante : Un papier de bonbon, un préservatif, un mégot, un chewing-gum ... entre-t-il dans la catégorie des «ordures» ou des «déchets» ?

La loi 75-633 du 17/07/1975 indique ceci : « Est un déchet au sens de la présente loi tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné ou que son détenteur destine à l'abandon. »

Donc, la réponse est oui ! Les papiers d’emballages même petits sont des déchets, tout autant que les mégots, chewing-gums, bâtons de sucette ...

La seconde question que l’on pourrait se poser serait : pourquoi les pouvoirs publics français ne mènent-ils aucune campagne de sensibilisation et de rappel ?

Nous l’ignorons.

Et la troisième question à laquelle nous allons formuler une réponse : pourquoi les policiers ne verbalisent-ils pas les gens qui jettent leurs petits détritus sur la voie publique ?

Hormis qu’ils n’ont sûrement pas d’instructions dans ce sens, sans doute sont-ils comme beaucoup d’entre nous, n’ayant pas vraiment conscience qu’il s’agit de déchets, d’autant plus polluants qu’ils sont petits.

Mais Récapitulons :

  1. les chewing-gums, mégot, papiers de bonbons, petits emballages… sont des déchets
  2. Il est nécessaire de sensibiliser massivement les français (et pas seulement les fumeurs) avant toute chose
  3. L’abandon de ces déchets sur la voie publique serait en droit d’être sanctionné par un rappel à la loi et finalement par une amende

Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

Sowat - Le cendrier personnel durable et toujours présent

Dans la catégorie des cendriers de poche durables, pardon des « cendriers personnels durables », le SoWat est l'un des plus astucieux. Il est toujours là puisqu'il embarque littéralement le paquet de cigarettes et il est très malin car il étouffe les mégots.

Bien sûr, il peut ne pas plaire à tout le monde. Mais au-delà de plaire ou pas, Sowat a été conçu par un engagé dans la lutte contre l'abandon sauvage de mégots, Hubert Calvet, qui, loin de faire l'apologie du tabagisme, a conçu ce cendrier de poche pour répondre à une exigence simple : Le fumeur ne doit plus pouvoir jeter un seul mégot dans la nature.

Nous avons rencontré Hubert et il faut avouer que ce personnage haut en couleur, en détermination et en créativité, nous a séduit.

Interview


Kleen'up : De manière très synthétique, pouvez-vous nous exposer les caractéristiques du SoWat ?

Hubert Calvet : SoWat est un cendrier totalement nouveau, qui « fusionne » avec un paquet de cigarettes. Il le protège tout en proposant un collecteur / étouffeur de mégots très innovant. C'est un objet breveté, à notre connaissance unique à ce jour. On aime à le dire « éco-responsabilisant » même si le néologisme est pompeux pour un simple cendrier, en tout cas, il est destiné à un fumeur sensible à l'écologie et à la protection de l'environnement.

K'U : Comment, et dans quelles circonstances, vous est venue l'envie de mettre au point votre cendrier de poche, le SoWat ?

HC : En fait je parle plutôt de cendrier personnel ou individuel même s'il tient parfaitement dans une poche. Ce n'est pas une coquetterie, il suffit parfois de peu de choses pour passer d'un concept pas toujours bien ressenti à quelque chose d'efficace — pensez à une grande banque il n'y a pas longtemps — même si in fine vous avez raison, c'est pareil !

L'histoire commence sur un bateau avec un farouche défenseur de l'environnement qui jetait systématiquement ses mégots à la mer ! En rentrant j'ai décidé de lui offrir un cendrier "de poche", un truc simple et pratique pour tous les jours et là j'ai eu un problème parce que je n'ai trouvé que des objets adaptés à des situations particulières : cendriers aimantés, cendriers porte-clés, cendriers « tube de rouge à lèvres », cendriers à planter dans le sable, à perdre au fond du sac, à poser sur le bureau, à glisser dans la poche, mais rien pour mon "bonhomme" et ses passagers pour des raison toutes bêtes : les poches dans leurs maillots de bain faisaient cruellement défaut, le sable idem, les sacs étaient dans les soutes avec le tube de rouge à lèvres et les porte-clés, le bateau était en plastique, quant au bureau, il était bien loin... ! La seule chose qui était commune à cet instant à toutes et à tous était le paquet de cigarettes, c'est comme ça que j'ai eu l'idée simple de greffer un vrai cendrier sur les paquets classiques.
Je n'ai compris que plus tard que si l'idée était simple, sa réalisation serait BEAUCOUP plus compliquée...

K'U : La mise au point d'un produit tel que SoWat n'est pas chose aisée sur le plan technique, surtout lorsqu’on veut le faire avec une conscience écologique. Quels sont les atouts de Sowat sur le plan de sa fabrication : respect de l'environnement, économie équitable... ?

HC : Sur le plan technique certes mais sur le plan financier aussi...

SoWat - anagramme de Smoke Only With AshTray (Fumez seulement avec un cendrier) - est sûrement à ce jour le produit le plus abouti en terme d'efficacité durable sur le marché des collecteurs de mégots. C'est un produit « High Tech » qui a été développé en gardant toujours à l'esprit des valeurs simples :

  • Réduction maximale du nombre de pièces, moins de moules, moins de matière.
  • Deuxième vie du paquet de cigarettes qui s'utilise comme poubelle grâce au tiroir de SoWAt conçu sur mesure.
  • Matière première régénérée non additivée sans PVC et traçable (fournie par un constructeur automobile français.).
  • Production locale impérative (dans le centre de la France) optimisation des transports et pas d'import de pays « low-cost ».
  • Valeurs sociales fortes, montage et conditionnement réalisés par des travailleurs en difficultés physiques ou mentales.
  • Messages informatifs et pédagogiques dans toutes nos communications.
  • Encouragement à la propreté et au développement durable avec le concept des Ambassadeurs dont nous parlerons peut-être plus tard.,
  • Différentes actions auprès des politiques notamment lors du Grenelle II.
  • Enfin, sponsoring associatif.

Inconvénient : dans ces conditions, il coûte un peu plus cher à produire mais au moins nous, nous savons ce que nous faisons. En cela, nous pensons aussi défendre les valeurs de nos clients.





K'U : Les mégots sont un vrai gros problème d'environnement qui agace particulièrement les non-fumeurs. Pensez-vous que les choses puissent évoluer vers une prise de conscience des fumeurs eux-mêmes et, si oui, par quels biais pourrait survenir cette évolution ?

HC : Les « non-fumeurs » certes, les collectivités locales également...
Bien sûr que je pense que les choses peuvent évoluer. Les actions engagées par des associations de défense de l'environnement, le travail des bloggeurs, les distributions ponctuelles de produits type cendriers de poches, pochettes ou cendriers de plage ont une efficacité et permettent une sensibilisation du grand public ; ce qui est important, c'est de transformer en un geste systématique la récupération des mégots.

L'objectif de SoWat, c'est : « toute l'année et facilement ». Devant l'école, le bureau, à la terrasse des cafés, partout ! Et ça, ça passe par des produits durables. SoWAt est désormais incontournable, j'en suis convaincu.

Add a comment

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Rocky Mount - Préservez la beauté de votre région, Mégots par Mégots

L'association Keep America Beautiful (Préservez la Beauté de l'Amérique), la plus grande association de protection de l'environnement du continent nord américain, est représente dans de nombreuses villes. La section locale de Rocky Mount (Caroline du Nord) a lancé cette année un programme pour réduire le nombre de mégots qui souillent les espaces verts de la ville. Explications et résultats après quelques mois de mise en œuvre de cette campagne.

Titre original (Keeping America beautiful... one butt at a time)
JAMICÁ C. ASHLEY - dailysouthernet.com

----------

TARBORO (Caroline du Nord) - Moins de mégots de cigarettes par terre dans les cantons de Edgecombe et de Nash.

Les résultats sont là grâce à un programme de sensibilisation et de prévention de l’association “Keep America Beautiful” (KAB) des cantons de Edgecombe et de Nash qui a été lancé cette année. L’organisation rapporte une baisse de 28% des mégots souillants les sols dans le complexe sportif de Indian Lake et le Parc de Braswell.

« Le programme nous donne l’opportunité de réaliser des améliorations profondes dans nos efforts pour freiner l’abandon de déchets » explique Cornelia McGee-Anthony, coordinatrice de la KAB. « De actions simples comme l’installation de cendriers d’extérieur et la distribution de cendriers de poche ont produit un résultat tangible en réduisant les abandons de déchets dans le deux cantons et par conséquent en préservant la beauté de notre communauté. »

Cornelia McGee-Anthony complète en expliquant que les mégots de cigarettes sont le déchet le plus facilement jeté n’importe où aux USAs, représentant près de 30% de tous les déchets répertoriés lors des opérations de nettoyage réalisées sur l’ensemble du pays.

La réduction des abandons de mégots à Braswell et Indian Lake est le résultat direct d’un effort stratégique pour freiner le phénomène.

Le groupe d’intervention contre l’abandon de mégots (Cigarette Litter Prevention Task Force) a établi une comptabilisation des mégots de cigarettes abandonnés en mai de cette année s’élevant à 690 mégots dans le Parc de Braswell et 217 au complexe sportif d’Indian Lake.

Après constat du problème, un programme de sensibilisation et de prévention contre les mégots de cigarettes a été lancé, composé d’éducation du public, de distribution gratuite de cendriers de poches et de l’installation de cendriers d’extérieur dans ces 2 endroits.

La partie éducative vise à informer le public que le mégot de cigarettes est à considérer comme un détritus tandis que dans un même temps les cendriers de rue ont été installés aux points de passage des 2 sites, là ou commence la limite d’interdiction de fumer.

Ces points de passage incluent les aires de pique-nique, les parkings, les aires de point-de-vue, les chemins et les aires de jeu.

« Une fois le programme avancé, une autre comptabilisation des mégots abandonnés a révélé seulement 522 mégots dans le Parc de Braswell (contre 690) et 134 dans le complexe sportif d’Indian Lake (contre 217) » explique Cornelia McGee-Anthony.

Le programme de prévention contre les mégots de KAB s’attaque aux détritus de cigarette par quatre approches qui ont fait leurs preuves :

  • encourager un renforcement de la loi sur l’abandon de détritus
  • favoriser la prise de conscience du problème
  • mettre à disposition des cendriers d’extérieur dans les lieux de passage
  • distribuer des cendriers de poche aux fumeurs adultes


Les "financeurs" de l’opération sont la section Parcs et Récréation des villes de Rocky Mount, Nashville et Tarboro ainsi que d’autres intervenants dans la communauté.

Keep America Beautiful, fondée en 1953, est l’organisation d’actions et d’éducation revendiquant le plus grand nombre de bénévoles du pays. Avec un réseau de près de 1000 affiliés et organisations partenaires, KAB créés des partenariats et des programmes publics-privés pour sensibiliser les individus à prendre davantage responsabilité pour améliorer l’environnement de leur communauté.

Les informations pour lancer un programme de prévention contre les mégots de cigarettes peuvent être trouvées dans le “Guide pour la prévention contre les mégots de cigarettes” sur le site web : “www.preventcigarettelitter.org”.

----------

Source

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

 

Un spot de sensibilisation de Tybee Beautificaiton qui vise à rappeler que le mégot est aussi un déchet et qu'il ne faut pas le jeter sur les plages. Rap, déguisement, marionnettes... et un personnage "mégot" du nom de Naz T. Butt (Sal'T d'Mégot)

Traduction du texte de ce Rap très sympatique.

« Si tu fumes du tabac, c’est ton affaire, mais il y a des endroits pour jeter tes mégots.
Ne les jette pas par la fenêtre de ta voiture quand tu circules dans la rue, ne les écrase pas sur les trottoirs.
Ne les jette pas dans l’océan ou dans le sable, le seul endroit pour tes mégots, c’est la poubelle.
Les mégots de cigarettes polluent... Nous devons stopper la pollution avant qu’il ne soit trop tard.

Mon nom est Sal’T d’Mégot avec ce message pour toi : Les mégots sont aussi des déchets.

Les mégots me donnent le Blues, je les trouve partout sur les plages et les dunes.
Ils ne nuisent pas seulement à toi ou à moi mais ils nuisent aussi aux poissons dans le bleu profond de la mer.
Soyez bons joueurs, ça ne demande pas plus... ne jetez pas cette planète avec vos mégots de cigarettes !

Mon nom est Sal’T d’Mégot avec ce message pour toi : Les mégots sont aussi des déchets.

Ce message est diffusé par l’Association “Tybee Island Beautification” (Géorgie - USA) »

Création des marionnettes : Angela Beasley

L'association a aussi mené campagne dans le école avec un livret à colorier, reprenant le texte de ce rap (à télécharger sur le site de l'asso.)

Pour en savoir plus

Add a comment
AddThis Social Bookmark Button

NETTOYONS-LA-NATURE-avec-les-centres-E-Leclerc

« Nettoyons la nature ! », une opération sur 3 jours de grand nettoyage de déchets avec les centres E. Leclerc pour la 13ème année consécutive.

Quels sont les déchets (hors mini-déchets) que l’on retrouve le plus dans la nature ? Ceux qui proviennent de la grande consommation : Emballages, Bouteilles Plastique, Sacs Plastiques ...

C’est donc tout naturellement que les centres E. Leclerc organisent la 13ème édition de l’opération de nettoyage bénévole, les 24, 25 et 26 septembre 2010, car « La nature a salement besoin d’un coup de propre ».

Pour faire simple, les centres E. Leclerc apportent à tout groupe de ramasseurs qui souhaite participer à l’opération un soutien en terme de matériel de communication de l’opération et d’équipement de nettoyage : gants, t-shirts et sacs poubelles.

Un processus d’organisation vous invite en 12 points à monter votre opération et surtout à la valoriser de manière à globaliser les résultats de l’ensemble des opérations, mettre les résultats en perspective des gains en terme de bilan carbone et compenser l’émission de carbone générée par l’opération par la plantation de 2000 arbres (environ) en forêt Amazonienne - Bolivie (certifié par les Nations Unis).

Pour résumer ces 12 points :

  • vous choisissez un site et faites la demande d’autorisation auprès du propriétaire du lieu
  • vous organisez la collecte (et le tri) des déchets que vous allez ramasser avec les structures compétentes à proximité du site (Mairie, Sivom, Sitcom, …)
  • vous faites la publicité de l’opération en informant toutes les structures susceptibles de vous apporter de la main d’œuvre et vous diffusez les affiches que vous fournissent les centres E. Leclerc
  • vous faites l’opération de nettoyage en vous équipant des moyens fournis par les centres E. Leclerc (gants, t-shirts et sacs poubelle)
  • vous évaluez les résultats de l’opération pour globaliser les résultats.


L’opération 2009 en chiffres :

  • 500 000 bénévoles
  • 6 000 sites
  • 726 tonnes de déchets collectés
  • 729 tonnes équivalent CO2 générées par l’opération

Les résultats 2009 par région : " Nettoyons la Nature ! " Résultat Opération 2009

Dommage qu’on ne puisse trouver le bilan en termes de nature des sites nettoyés et des déchets collectés pour 2009 alors qu’il est disponible pour 2008.

En 2008, 1300 tonnes de déchets ont été collectées sur 10 000 sites dont 140 tonnes de papiers et cartons (emballage), 117 tonnes de plastiques et 12,5 tonnes de déchets toxiques. (Communiqué des Résulstats "Nettoyons la Nature !" Opération 2008)

Vous voulez organiser une opération chez vous : Téléchargez le dossier de candidature à l'Opération "Nettoyons la nature" 2010.


Add a comment